Secteurs d'Analyses

Alimentaire Eaux Vétérinaire

Présentation du Laboratoire d'Analyse

Nos prestations

Nous réalisons différentes prestations dans les domaines de la santé publique et la sécurité alimentaire ; la qualité des productions animales et agro-alimentaires ; la protection de l'environnement et le développement de l'économie et de l'emploi :

  • analyses
  • prélèvements
  • formations
  • conseils

Nos moyens humains et techniques

Des locaux et du matériel moderne et performant, des agents spécialisés et diplômés

Le Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or a su se doter de moyens techniques et humains en adéquation avec ses missions :

  • 3 200 m2 de locaux
  • 3 domaines d'intervention  (vétérinaire, alimentaire, eaux)
  • 110 agents Vétérinaire, Docteur, Ingénieurs, techniciens et agents administratifs
  • environ 2,3 Millions ? de matériels

Nos clients

  • Administrations (DD(CS)PP, DGAL, DGCCRF, DREAL, DRAFF, ARS...)
  • Eaux : communes, S.I.V.O.M., sociétés de production d'eau, stations thermales, piscines municipales, Agences de l'eau, bureaux d'étude, industriels, étblissements recevant du public (centres hopitaliers, maisons de retraite).
  • Alimentaires : artisans des métiers de bouche, traiteurs, grande distribution, établissement de restauration collective (collèges, lycées, centres hospitaliers, maisons de retraite), Industries agro-alimentaires, .
  • Vétérinaires : groupement de défense sanitaire, Vétérinaires, Eleveurs, Groupements de producteurs, Abattoirs.
  • Organismes de formation - Organismes certificateurs.
  • Particuliers.

Historique du Laboratoire

1937 : création du Laboratoire Vétérinaire Départemental suite à une circulaire du 20 octobre du Ministère de l'Agriculture pour lutter contre le développement de l'épizootie de fièvre aphteuse.

1960 : le Laboratoire réalise les analyses pour le service des épizooties de la D.S.V. et collabore avec les vétérinaires praticiens dans la recherche des causes de maladies dans les élevages. (Construction de nouveaux locaux rue Hoche à Dijon).

1972 : début de la prophylaxie de la brucellose bovine en Côte-d'Or et des analyses dans le secteur de l'agro-alimentaire. Extension des locaux.

1988 : le Laboratoire Vétérinaire Départemental devient le Laboratoire Départemental du Conseil Départemental de la Côte-d'Or en application des premières lois de décentralisation.

1991 : regroupement avec l'Institut d'Hydrobiologie et de Biologie qui possède deux activités distinctes : des analyses bactériologiques et chimiques sur les eaux potables et résiduaires, et des analyses médicales pour les dispensaires, les services de protection maternelle et infantile et la ville de Dijon.

1992 : création du service de chimie alimentaire (qui s'occupe de la recherche de contaminants chimiques dans les aliments en vertu d'un agrément délivré  par le Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt).

1994 : construction d'un nouveau laboratoire autour de l'ancien bâtiment qui, lui, est rénové afin d'abriter les services administratifs. Les activités de l'Institut d'Hydrobiologie et de Biologie y sont installées. Le service d'analyses de terres et végétaux est crée.

2001 : le LDCO est parmi les 13 laboratoires français à recevoir un agrément pour réaliser le dépistage de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

Octobre 2005 : le développement des techniques de biologie moléculaire permet au Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or d'être l'un des 6 laboratoires français agréés par le Ministère de l'époque "Ministère de l'Agriculture et de la Pêche" pour la recherche virologique de criblage de l'Influenza aviaire (dispositif de veille sanitaire concernant le virus de la grippe aviaire H5N1).

Il emploie aujourd'hui 110 agents et réalise plus de 480 000 analyses par an.

2007 : le LDCO obtient l'agrément ministériel pour la recherche de la Fièvre Catarrhale Ovine (FCO) en virologie

2010 : le LDCO obtient l'agrément ministériel pour la recherche de l'IBR et de l'Hypodermose

2011 : le LDCO obtient l'agrément ministériel pour la recherche de la tuberculose (dosage de l'interféron gamma et de la PCR)

Laboratoire
Départemental
de la Côte-d'Or

2 ter, rue Hoche
BP 71778
21017 Dijon Cedex
Tél. : 03 80 63 67 70